1 carton de rosé offert - Aller dans actualités -> évènements

Millésime 2020 année de la sécheresse et de la Covid

Après un bel hiver doux et ensoleillé, un gel début avril frisa les premiers bourgeons de nos vignes les plus exposées, heureusement sans grande conséquence. Mai et la première semaine de juin furent très pluvieux, un développement de mildiou nous obligea à des pulvérisations répétées de bouillie bordelaise.

Puis survint la période de sécheresse la plus longue jamais observée : 13 semaines sans une goutte d’eau. Nos sols argilo-calcaires contenant les pierres fossiles des fonds d’océan du jurassique (Muschel Kalk) réussirent à alimenter suffisamment en eau les ceps de vigne. Les averses de début septembre gonflèrent les raisins qui atteignirent leur maturité une bonne semaine avant la moyenne des années précédentes.

Notre super équipe de vendangeurs récolta en trois semaines de belles grappes aux raisins délicieux. Il faut de beaux raisins pour faire du bon vin et aussi beaucoup de joie et d’humanité entre tous les acteurs de la vendange et du chai.

La covid nous a rendus plus précautionneux. Nous avons dû limiter le nombre de participants à notre repas de vendange aux seuls vendangeurs sans leur famille. La petite trentaine de convives au méchoui traditionnel a laissé éclater sa joie dans un karaoké endiablé, réchauffé par de belles « verticales » de nos cuvées Auguste et Vinicius.

Les cuvées 2020 sont en cave, en élevage en barriques et en jarres de grès pour les rouges, les blancs et les rosés Vinicius. Les rosés Auguste et Château sont assemblés pour la première mise en bouteilles de janvier. Une note de mandarine signe élégamment les rosés 2020 !

Notre démarche en biodynamie vient d’aboutir à la certification « Demeter » pour l’ensemble du domaine. Nous observons toutes les recommandations : calendrier lunaire et planétaire ; application de préparations biodynamisées ; travail du sol uniquement sous le rang ; l’inter-rang est semé de plantes diverses développant une symbiose entre la vigne et un sol vivant (mycorhize).

Nous fêtons les 20 ans de l’acquisition du domaine ! Un coup de cœur qui s’est transformé en une passion dévorante pour hisser Château Lafoux au plus haut niveau. Tous les bâtiments ont été reconstruits ; le chai modernisé ; les vignes restructurées et deux tiers des parcelles replantées…

Un premier signe nous est venu du ciel en juin dernier : un couple d’aigle de Bonelli (aquila fasciata) a niché dans un grand chêne et nous a fascinés par ses vols, ses cris perçants et ses chasses en piqué sur les serpents et musaraignes du domaine !

Un second signe dans le ciel en décembre avec la conjonction de Jupiter et Saturne, nous fait espérer que la Covid va disparaitre rapidement, que notre équipe fabuleuse se maintiendra en bonne santé et que tous nos clients (particuliers, cavistes, restaurateurs) retrouveront leurs affaires florissantes.

Pour célébrer ensemble l’art de vivre à la française un verre à la main !